Chapitre II - INTERLUDE : La mort d'Elis Blake - Par Silas Castrali

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre II - INTERLUDE : La mort d'Elis Blake - Par Silas Castrali

Message  Kenneth Silk le Sam 15 Avr - 15:39



Un petit groupe de Duros se hâta devant la cellule des services secrets. Un soldat ouvrit le feu en visant le sol à leurs pieds. Ils s'éloignèrent vivement sous les rires des soldats. Silas et Zenoh s'approchèrent de l'entrée, mais s'arrêtèrent sous un tuyau rouillé pour discuter à l'égard des oreilles indiscrètes.

Zenoh était un ancien impérial, et l'empire n'aime pas perdre ses enfants au profit de la pègre. Il craignait que leur petit escapade dans l'avant poste ne le fasse repérer et que l'empire se remette sur sa trace. Silas accepta de l'accompagner. La sonde de Silk l'avait lâché peu après la transmission des données, et Xec'tosh et Ereen s'occupaient de ce qu'il restait de l'empire commercial de Pritch le Duros malchanceux. Il avait un peu de temps libre. Ils se lancèrent donc en direction de l'avant poste en quête d'un terminal permettant à Zenoh d'effacer toutes traces de leur présence. Ils avaient toujours les passes de Silk, mais ils n'étaient pas sûr de pouvoir refaire une nouvelle fois le coup des inspecteurs.



L'officier impérial n'avait pas changé, et il n'était pas ravi de les voir arriver. Lui et ses hommes avaient été blâmés pour ne pas avoir averti le colonel en charge des services secrets de la présence des inspecteurs. Aussi cette fois, ils ne referaient pas la même erreur. Ils envoyèrent les deux hommes pour rencontrer le colonel. Silas décida de prendre la main sur la discussion. Il aménagerait une sortie pour Zenoh afin qu'il aille supprimer les images de la petite bande et du contact de Silk.

La rencontre avec le colonel ne tarda pas. A peine eussent ils passé la porte principal qu'ils tombèrent sur un homme fin, au nez aquilin et au regard perçant. Il ne leur prêtait aucune attention et regardait avec passion un petit bloc de données en le tordant dans tous les sens.



Silas l'apostropha bruyamment. Où que l'on aille, les gradés sont tous les mêmes. Ils pensent être le chef, et pense maîtriser le monde qui les entoure. Le seul moyen de prendre l'avantage, c'est de leur montrer qu'ils ne vous maîtrisent pas. L'homme leva le nez de son bloc et leur demanda leurs identités. Chacun tendit son passe ce qui n'était visiblement pas suffisant pour satisfaire la curiosité du colonel. Silas prétexta une communication urgente avec l'état major pour libérer Zenoh de l'interrogatoire. Le Colonel ne prendrait pas le risque de fâcher un quelconque supérieur. Il accepta, et Zenoh put aller s'appliquer à les transformer en fantômes.

L'interrogatoire dura plusieurs minutes. Silas expliqua qu'ils n'avaient pas fini leur inspection. La visite de la veille avait pour but de mettre un coup de pied dans la fourmilière afin de pouvoir découvrir les traîtres qui s'étaient sans doute mis à alerter leurs alliés dès qu'ils avaient plié bagage. Le colonel était époustouflé. Il imaginait sous ce plan audacieux la manipulation d'un haut gradé pouvant lui offrir promotion et pouvoir en échange de son aide inconditionnelle. Il se mit donc immédiatement au service de Silas qui n'avait rien fait pour le détromper... au contraire. Il obtint alors de l'homme un passe droit au sein de la base lui permettant à lui et ses hommes de déambuler dans la base sans subir le moindre contrôle. Il obtint également un passe informatique permettant d'accéder à toute les bases de données du centre. C'était une carte blanche qu'ils allaient payer cher.



Pendant ce temps, Zenoh était en train de pirater le terminal informatique en quête des précieux fichiers à effacer. Ses talents dans le piratage surpassaient de loin ceux du codage impérial employé. C'était logique, à quoi pouvait bien servir un verrouillage imposant sur une base impériale perdue au milieu des réfugiés duros.

Mais son travail ne passait pas inaperçu. Il y avait dans cette base un homme qui le connaissait. C'était l'agent de Silk qu'il avait rencontré quelques temps plus tôt. Il avait peur, et il se savait perdu. L'empire avait compris que quelqu'un sortait des informations depuis cette base, et ce n'est que par un malencontreux hasard, ou par une nouvelle machination de Silk, que les hommes de Silas avaient débarqué sous les traits d'inspecteurs en quête de malversations. Il demanda à Zenoh de l'aider faute de quoi il trahirait tout le monde. Il voulait sortir de la base avec lui, et rencontrer Silk dès que possible. Zenoh accepta et lui demanda en retour de lui donner son comlink.
Silas arriva sur ses entre faits.



Zenoh assura à Silas qu'il avait tout prévu et que faire sortir la taupe ne serait pas difficile. Il accepta de lui faire confiance et lui laissa le contrôle de l'opération. Il se mit à effectuer différents branchements et différentes manipulations techniques avant de reposer le terminal dans l'état où il l'avait trouvé. Tout était prêt. La taupe sortirait sous leur garde, comme le traître qu'il était. Mais il fallait soigné les apparences. Silas tira l'un de ses blasters, et envoya un grand coup de crosse dans le crâne couvert d'un casque de leur prisonnier. Sonné et abasourdi, l'homme se laissa soulever par Silas et se mis en marche devant eux, fermement retenu par le bras de Silas.



L'agitation avait suffit à attirer tous le personnel de la base, armes aux poings. Mais l'attroupement fut vite dispersé par le colonel qui fendait la foule dans une excitation bien trop appuyée.

- Vous en avez un ! Vous en avez un ! Bravo ! Et n'oubliez pas de signaler mon nom envers votre supérieur !

L'homme faisait pitié aux deux malfrats. Ce n'était qu'un chien incapable de voir la laisse qui le retenait. Ils le saluèrent en lui assurant qu'il serait vite récompensé. La récompense fut... inattendue.

Sur leurs passages, tous les terminaux de la base se mirent à grésiller et toutes les données s'effacèrent pour laisser place à une publicité, enregistrée par Zenoh et dans laquelle il ne tarit pas d'éloges sur la bière Two Suns des brasseries de Tatooine. Silas apprécia grandement la petite blague.



Ils sortirent sans rencontrer la moindre résistance. Tout le monde s'affairait à récupérer les données disparus.
Arrivé à la sortie, Silas et Zenoh donnèrent quelques crédits à la taupe et lui dirent de se rendre au Club Ufora. Silk se débrouillerait pour le contacter. Quant à eux, ils devaient se rendre de toute urgence, à la boutique de Pritch pour y déposer le comlink impérial ayant servi au piratage afin de brouiller les pistes, et y retrouver le reste de leur bande.

_______________________________

Quelques temps plus tard... au club Ufora...

Le contact de Silk entra dans le club aussi vite que possible. Il était affolé, et cherchait du regard quiconque pourrait le mener à Silk. Ne voyant aucune trace du magnat, il se dirigea vers une table et s'installa observant avec attention la moindre scène : Des danseuses qui se trémoussaient près de clients visiblement passionnés, aux consommateurs de drogues notoires ne faisant aucun effort pour masquer leurs activités. Un petit droide astromech s'approcha de la table avec une bouteille sur son plateau. Il se débrouilla tant bien que mal pour la déposer sur la table et prit la fuite dans la foule en s'agitant. L'homme était sur les nerfs, et cette bouteille était une bénédiction. Il en avala une bonne rasade et se laissa reposer au fond de son siège. Il commençait enfin à se détendre. C'est à cet instant qu'une petite sonde descendit du haut de la pièce et s'arrêta devant sa table.
Un petit signal sonore retentit, et une image holographique de Kenneth Silk apparut.



- Nos amis communs m'ont dit que vous désiriez me parler, dit Silk dans le plus grand calme.

- Silk... Euh... Monsieur Silk ! Je suis désolé, mais j'ai été démasqué. C'est fini. Je n'ai plus aucun lien avec l'empire. Je suis recherché. Je ne vous suis plus d'aucune utilité alors relâchez ma fille et laissez nous quitter la planète, je vous en prie, enchaîna l'homme avec agitation.

- Hmm... Vous m'avez été loyal au cours de vos années de service. J'aime à penser que vous l'avez fait par pure loyauté et pas uniquement pour votre fille. De plus, Monsieur Castrali m'a demandé de l'épargner après votre première rencontre. Il n'a pas le pouvoir de me le demander, mais il est rare de trouver ce genre de bons sentiments chez un malfrat. Aussi, ais-je décidé d'honorer vos requêtes à tout deux. Votre fille est partie en direction du spatioport il y a de ça une heure. Mon escorte la fera monter dans un cargo en direction de Dromund Kass. Elle y sera formée pour devenir un agent tout comme vous. Et elle vous remplacera dans la mission qui était la vôtre.

- Vous ne pouvez pas Silk ! Je ne vous laisserai pas faire ! exulta l'homme plein de rage.

- Il est déjà trop tard pour cela Monsieur Blake. La boisson que vous avez consommé est un cocktail de ma préparation. D'ici peu, vous ne serez plus.  



Blake se mit à transpirer à grosses gouttes en observant la bouteille. Il la renversa d'un revers de bras et fixa le visage de Silk qui demeurait impassible.

- Ce n'est pas contre vous Elis, mais seuls les morts sont capables de garder les secrets. Je vous souhaiterais bien une belle mort, mais vous comme moi savons qu'elle n'aura rien d'enviable. Je me contenterai donc de vous faire mes adieux. Adieu Monsieur Blake.

L'image se troubla et la sonde s'envola vers le plafond en disparaissant dans les chorégraphies lumineuses. Elis se redressa et sentit son coeur battre de plus en plus fort dans sa poitrine. La douleur commença à lui saisir la poitrine. Il déambula au milieu de la foule en appelant à l'aide. Pour tous les gens ici présent, ce n'était rien d'autre qu'un camé en pleine crise. Ils se contentèrent de le repousser à chaque approche et le pauvre homme se dirigea bon gré mal gré en direction de la sortie. Il entra dans le petit couloir le menant à l'air libre, mais ses jambes cessèrent de le supporter. Il s'affala sur le sol. Le souffle lui manquait. Chaque respiration lui arrachait une part de ses poumons, et il lui semblait que chacun de ses muscles cherchait à sortir de son corps. Son cerveau manquait d'oxygène, il ne pouvait plus respirer. Il vit alors devant lui se dessiner une silhouette féminine. Il plissa les yeux pour discerner le visage de l'ombre se tenant devant lui. C'était une jeune femme. Il connaissait ces traits. Elle ressemblait à sa petite fille qui lui avait été enlevée quelques années auparavant par Kenneth Silk et la Czerka. Il tendit la main en avant, désormais insensible aux douleurs inondant son corps de toutes parts.

- L...Lana... balbutia-t-il difficilement.

Il s'étendit sur le sol regardant l'hallucination disparaître devant ses yeux. La lumière s'éclipsa autour de lui. Au bout de quelques secondes, le monde vit disparaître Elis Blake : Impérial, Traître, Pantin...



...Père.
avatar
Kenneth Silk
Admin

Messages : 17
Date d'inscription : 31/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://les-deux-soleils.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum